Aide aux enfants les plus défavorisés d'Asie au travers de programmes de scolarisation et d'hébergement

Anu a rejoint le Home SEA en juin 2012

Suntali (mais nous l’appelons Anu) a 13 ans, elle est originaire du district de Sindhuli, situé à une petite centaine de kilomètres au sud-est de Katmandou. Il y a une dizaine d’années ses parents ont émigré à Katmandou pour fuir la pauvreté. A Katmandou, ils vendaient de la nourriture dans la rue. Mais le renchérissement du coût de la vie les a conduits à fuir aussi Katmandou. Ils vivent depuis trois ans à Dhading. À Dhading, ils travaillent occasionnellement comme tailleurs de pierre, mais ils n’ont pas de domicile fixe, ils squattent les terres des autres, aussi longtemps que ces autres ne les en chassent pas.

Leurs revenus sont dérisoires mais leurs dépenses sont « importantes » (toutes proportions gardées, bien sûr), car ils boivent, ils boivent beaucoup, ils sont même complètement « addicts ». Au point qu’ils font travailler tous leurs enfants pour pouvoir s’acheter de l’alcool, n’importe quel type d’alcool.

Anu à Dhading, avant de rejoindre le home SEA

Anu a commencé à travailler à l’âge de 7 ans, quand la famille vivait encore à Katmandou, elle lavait la vaisselle dans un petit restaurant. Elle a 4 sœurs (deux plus âgées et deux plus jeunes) et un frère (plus âgé). Sa sœur ainée a 19 ans et vit avec son mari, sa deuxième plus grande sœur a aussi quitté la famille. Son frère a 23 ans, il est également tailleur de pierre, et il ramène, de temps en temps, un peu de riz et de légumes pour nourrir ses sœurs et ses parents. Ses deux plus jeunes sœurs ont respectivement 10 et 6 ans.

Anu a eu de la chance une première fois. A Dhading, la famille a été repérée par une petite NGO locale qui a payé ses frais d’admission dans une école publique du coin, toutes les autres dépenses scolaires étant gratuites. Depuis trois ans, elle va donc à l’école, tout en continuant à travailler. Elle travaille le matin, comme « bonne » dans une famille du village, avant d’aller à l’école, pour reprendre son travail sitôt l’école terminée.

Dans son école Anu était la meilleure de sa classe. Elle figurait au tableau d’honneur de la petite association qui lui venait en aide, et c’est comme cela que SEA l’a rencontrée : la première rencontre s’est donc faite au travers d’une photographie – une photographie postée sur un mur d’une enfant au regard immensément triste.

Cinq mois après son arrivée dans le Home SEA en juin 2012, Anu s’est métamorphosée. La mélancolie l’a quittée, elle a cessé de se cacher pour manger, et l’insouciance transparait quand elle s’absorbe dans ses activités et jeux. C’est une enfant douce, discrète et attentionnée.

Anu, dans le home SEA

Depuis juin elle va à l’école MAV. Elle est en classe 4 et elle travaille très dur. Comme tous nos petits nouveaux son principal handicap c’est l’anglais, une langue qu’elle n’a jamais apprise. Mais les progrès déjà réalisés sont impressionnants. Elle apprend vite, mais elle a besoin d’un peu de temps pour rattraper toutes ses années passées.

 

Welcome at home !

Tagué: , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Dons :

- Par chèque à l’ordre de :
Solidarité Enfance Asie (SEA)
c/o M.H. Duprat
3, rue des Colonels Renard 75017 Paris

Réduction d’impôts = 66% dans la limite de 20% du revenu imposable

For US Donators :

To SEA-USA
c/o Christiane MIchels
80A Nichols Road
Cohasset
MA 02025

%d blogueurs aiment cette page :