Aide aux enfants les plus défavorisés d'Asie au travers de programmes de scolarisation et d'hébergement

Samjhana Junior

Samjhana est née le 03/07/2003 à Katmandou, où ses parents vivent toujours. Les conditions de vie de ses parents, déjà mauvaises, se sont très nettement dégradées au cours de ces dernières années, notamment après les séismes de 2015. Ils vivent de petits boulots aléatoires et ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts. Samjhana a 3 frères et sœurs.

Samjhana est parrainée depuis mai 2012, initialement comme étudiante de jour à l’école HCA, à Katmandou. Mais elle a été intégrée dans le Home SEA de Katmandou en avril 2014, son environnement familial n’étant pas du tout propice aux études. Comme ses petits camarades, elle a été alors inscrite à l’école MAV. Suite à la fermeture du foyer de Katmandou pour les jeunes enfants, elle a été placée dans l’internat d’AJS, où elle étudie actuellement en classe 8 (ayant 13 ans, elle a donc un an d’avance).

C’est une enfant malicieuse, vive, active et réactive, mais qui manque de maturité (ce qui n’a rien d’anormal compte-tenu de son jeune âge) et de confiance en soi. Elle a eu quelques problèmes de discipline l’année dernière à MAV, et son professeur de physique l’a sanctionnée, ce qui explique la chute de ses notes (d’une moyenne de 68% durant l’année scolaire 2014-2015, elle est passée à 51% en 2015-2016). Ses notes se sont notoirement améliorées lors du 1er trimestre de l’année 2016-2017, à AJS, où elle a obtenu un score de 70%. Mais elle a eu de nouveau eu des problèmes de discipline, ce qui a failli lui valoir une expulsion de l’internat. Elle a tendance à ne pas écouter ses professeurs et à n’en faire qu’à sa tête. Elle a eu un avertissement de conduite. Fin avril 2019, il a été décidé, avec son accord qu’elle quitterait SEA pour retourner chez ses parents.

Quelques mois après sa sortie, Samjhana a demandé à SEA d’être réintégrée en tant qu’étudiante de jour en arguant de son très bon score au SEE et en nous promettant discipline et assiduité pour l’avenir. En juillet 2019, SEA a donc acquitté ses frais d’intégration à la Moonlight Secondary School (Moliss)[1] en classe 11 (équivalent de la 1ère). Elle vit désormais chez ses parents et travaille les samedis en vendant des guirlandes de fleurs ce qui sert à payer sa nourriture. Tara voit ses professeurs régulièrement : ils sont satisfaits de son comportement et de son assiduité. Ils disent qu’elle a une bonne mémoire, mais qu’elle pourrait étudier avec plus de sérieux. Cela dit, sa famille vit dans un dénuement extrême : la mère gravement malade est alitée ; le père (porteur) est le seul à subvenir aux besoins de la famille.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Dons :

- Par chèque à l’ordre de :
Solidarité Enfance Asie (SEA)
c/o M.H. Duprat
3, rue des Colonels Renard 75017 Paris

Réduction d’impôts = 66% dans la limite de 20% du revenu imposable

For US Donators :

To SEA-USA
c/o Christiane MIchels
80A Nichols Road
Cohasset
MA 02025

%d blogueurs aiment cette page :