Aide aux enfants les plus défavorisés d'Asie au travers de programmes de scolarisation et d'hébergement

Sneha

Sneha est née le 25/05/2002 à Katmandou. Elle vient d’une famille de 15 enfants, dont 7 sont encore en vie. Sa mère était décédée et son père, âgé, pauvre, malade et alcoolique, ne pouvait pas s’en occuper. Elle est parrainée par SEA depuis 2007, d’abord en tant que pensionnaire dans le foyer d’accueil de Katmandou, puis en avril 2016 dans le pensionnat AJS et, de nouveau, dans le foyer SEA à partir d’avril 2018.

C’est une enfant extrêmement affectueuse et attachante. A l’école, cependant, elle n’a jamais réussi à s’épanouir, les études semblant visiblement ne pas l’intéresser. Prenant acte de son manque d’investissement, nous lui avons proposé de suivre une éducation professionnelle de 3 ans, type infirmière, après le SEE, plutôt que de s’orienter vers le cursus d’enseignement général, à savoir une 1ère et terminale (classes 11 et 12), qui, en principe, débouche sur des études de licence (Bachelor), voire plus. 

Le problème, c’est que Sneha voulait continuer à ne rien faire à l’école, tout en faisant des études supérieures !

En mars 2019, sa sœur, Menuka, s’est présentée au Foyer, accompagnée de son mari, un homme d’affaires aisé, qui a sa propre entreprise en Inde. Nous avons appris que cet homme, qui aide déjà la famille de sa femme, était prêt à financer des études supérieures à Sneha une fois qu’elle aurait décroché le SEE, SEE qu’elle a obtenu en mai 2019 avec un B+ !

Sneha s’est donc s’installée chez sa sœur et son beau-frère qui qui l’ont emmenée avec eux en Inde. Son parrainage SEA s’est donc arrêté en avril 2019.

Après quelques semaines, Tara a commencé à recevoir des appels de détresse de Sneha, disant qu’elle était constamment réprimandée et très malheureuse. Son inscription dans des établissements indiens n’a pas abouti. Nous avons appris, par la suite, que son beau-frère, de confession musulmane, n’était pas mécontent de la voir consignée à des tâches ménagères à la maison.

Elle a demandé à être ré-intégrée chez SEA. Sa sœur a d’abord exigé qu’on promette de lui financer des études supérieures, puis s’est finalement excusée et s’est dite prête à la renvoyer chez SEA sans conditions. SEA espérait signer un contrat avec sa sœur pour qu’elle s’engage à ne pas intervenir dans les choix éducatifs de SEA et à contribuer financièrement aux études de Sneha, mais a dû y renoncer.

Sneha est donc revenue dans le Home en novembre 2019 et a été inscrite au Seabird International College en classe 11, option Management. Bien qu’elle ait manqué un trimestre, ses professeurs étaient plutôt satisfaits de ses efforts et Tara l’a trouvé murie et plus impliquée dans ses études et dans l’aide à la vie du Foyer.

A partir de mi-avril 2020, elle est restée confinée chez son père et sa belle-mère à Katmandou, puis est revenue au Home mi-juin 2020. Elle doit passer des examens pour l’admission en classe 12.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Dons :

- Par chèque à l’ordre de :
Solidarité Enfance Asie (SEA)
c/o M.H. Duprat
3, rue des Colonels Renard 75017 Paris

Réduction d’impôts = 66% dans la limite de 20% du revenu imposable

For US Donators :

To SEA-USA
c/o Christiane MIchels
80A Nichols Road
Cohasset
MA 02025

%d blogueurs aiment cette page :