Aide aux enfants les plus défavorisés d'Asie au travers de programmes de scolarisation et d'hébergement

Anga

Anga est né le 4 février 1996 à Humla, l’un des districts les plus reculés et les moins accessibles au nord-est du Népal. Ses parents sont des paysans sans terre, particulièrement déshérités. Il est parrainé par SEA depuis 2003. Il a fait ses études d’abord à LAS, puis à United College, un collège privé népalais à Katmandou, avec un focus en sciences et biologie, avec l’objectif de devenir médecin.

Ses résultats scolaires ont toujours été impressionnants. Jusqu’à la classe 10, il était 1er de sa classe avec des scores excédant 93%, notamment en mathématiques. Une fois son bac en poche, il a suivi une classe préparatoire à NAME (Institute for Medical Education), en espérant obtenir les scores nécessaires à l’obtention d’une bourse du gouvernement népalais pour financer des études de médecine (dont le coût, que ce soit au Népal ou en Inde, est totalement prohibitif pour une petite association comme SEA). Mais cet objectif s’est avéré hors d’atteinte, compte-tenu du minuscule nombre de bourses d’études d’État. Il a donc dû changer d’orientation, et il s’est inscrit, fin 2015, dans une école préparatoire à une grande école d’ingénieur en Inde.

En juin 2016, il a réussi brillamment le très sélectif concours d’admission au Motilal Nehru National Institute of Technology (NIT), Allahabad, Inde (figurant dans le Top 10 des meilleures écoles d’ingénieur indiennes), dans la spécialité Electronique et Communication – cursus d’ingénieur en 4 ans. Depuis juillet 2016, il vit sur le campus de son école. Les premiers mois n’ont pas été aisés. Il a du mal à s’habituer à la chaleur étouffante de l’Uttar Pradesh, à la nourriture, la saleté, la surpopulation…. Il trouve aussi les maths difficiles n’ayant pas pris les maths comme matière principale en classes 11 et 12 (comme il préparait médecine). De plus, les programmes de maths au Népal et en Inde sont différents, ce qui rajoute à ses difficultés. Enfin, les professeurs parlent hindi plutôt qu’anglais, et si l’on n’est pas au premier rang, dans ces amphis bondés, on n’entend rien. Bref, l’ajustement est rude !

Il s’est heureusement déjà fait un large cercle d’amis et s’est fait élire au bureau des étudiants chargé de contrôler les menus servis dans les restaurants de l’école, une fonction convoitée et stratégique, qui lui donne une forte visibilité auprès des étudiants et un pouvoir réel sur la qualité de la nourriture servie dans les cantines (une question d’importance vitale !). Anga a une tête bien faite, de fortes capacités d’analyse et de travail, de l’ambition et une grande aptitude à la communication écrite et orale en anglais. SEA l’a chargé de faire des rapports réguliers sur diverses questions, telles que le petit internat de Dhading ou les difficultés rencontrées par les enfants parrainés et leur famille, et, malgré son jeune âge, il a parfaitement compris les enjeux et nous a dûment informés aussi bien par écrit que par téléphone.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Dons :

- Par chèque à l’ordre de :
Solidarité Enfance Asie (SEA)
c/o M.H. Duprat
3, rue des Colonels Renard 75017 Paris

Réduction d’impôts = 66% dans la limite de 20% du revenu imposable

For US Donators :

To SEA-USA
c/o Christiane MIchels
80A Nichols Road
Cohasset
MA 02025

%d blogueurs aiment cette page :